Esprit d’aventure : sports extrêmes à l’île Maurice

Canyoning Tamarin

Nous sommes pour la plupart d’entre nous désireux d’en découvrir davantage sur notre destination de vacances, en dehors de l’hôtel. Mais nous cherchons de plus en plus pour cela à sortir des sentiers battus. Pour les voyageurs amateurs de sport, cela peut signifier combiner un bon exercice physique et l’opportunité de sortir de sa zone de confort en essayant de nouvelles aventures.

Si c’est que ce vous recherchez, alors vous êtes au bon endroit. À Maurice, nos terres et notre littoral sont parfaits pour l’aventure, et nous disposons d’une quantité d’activités et de sports extrêmes pour faire le plein d’adrénaline. Voici quelques activités à sensations à envisager pour votre prochain voyage.

1.L’escalade

Si vous recherchez un sport pour tester votre force, votre équilibre, votre souplesse et votre endurance, avec en récompense une vue magnifique et un énorme sentiment d’accomplissement, alors l’escalade est sans doute faite pour vous. À Maurice, le principal site d’escalade se trouve sur les falaises de Belle Vue, près du village d’Albion sur la côte sud-ouest de l’île. Il compte cinq parcours d’escalade équipés conformément aux normes de l’UIAA (Union internationale des associations d’alpinisme).

Parmi les autres sites réputés, on peut notamment citer les montagnes Pieter Both et Corps de Garde, cette dernière devant son nom à la ressemblance de son sommet avec une sentinelle étendue. Son point culminant se situe à environ 720 mètres, et sa face en roche basaltique est très appréciée pour les escalades matinales, car la vue sur le lever du soleil y est spectaculaire.

Pieter Both fait partie de la chaîne de montagnes Moka et, avec ses 820 mètres d’altitude, est le deuxième plus haut sommet de l’île. Elle est facilement identifiable grâce à son énorme rocher rond à son sommet, sur la surface duquel sont fixés des pics en fer pour aider les grimpeurs dans leur ascension jusqu’au point culminant, un sommet aplati de moins de 2 mètres de large, mais avec une vue à 360 degrés qui vaut bien l’ascension.

2. Le canyoning

Le sport extrême qu’est le canyoning comprend toute une variété de techniques pour progresser depuis le haut vers le bas d’un canyon, parmi lesquelles la randonnée, l’escalade, le saut, la traversée à gué, le glissement, la nage et la descente en rappel, et l’île Maurice compte quelques endroits magnifiques pour tester vos capacités.

Peu recommandé aux plus craintifs, le canyonisme est une activité qui vous fera repousser vos limites (tout en étant très distrayante), alors veillez à vous faire accompagnés de guides expérimentés qui sauront choisir le lieu le plus adapté à votre niveau d’expertise. La société Vertical World Adventures, par exemple, propose des excursions entièrement supervisées pour les pratiquants débutants et expérimentés de canyonisme. Celles-ci comprennent une journée complète aux chutes de Tamarin (avec 9 à 11 descentes en rappel et un spot de saut de falaise), ou une courte mais exaltante excursion jusqu’à la cascade de Chamarel, où une descente en rappel de 90 mètres vous conduit directement dans l’étang au pied de la cascade.

wreck diving

3. La plongée sur épave

Si vous cherchez à ajouter un peu de sel à vos aventures souterraines, essayez d’ajouter une épave à votre prochaine sortie de plongée. Avec plus de 100 épaves recensées dans les eaux entourant l’île Maurice, les plongeurs expérimentés à la recherche d’un aperçu du passé maritime de l’Océan Indien n’auront que l’embarras du choix.

Trois des sites de plongée sur épave les plus appréciés sont les épaves du Djabeda, du Stella Maru et du HMS Sirius. Le bateau de pêche japonais Djabeda et le chalutier Stella Maru sont tous deux situés au large de la côte nord, le premier dressé sur un fond sablonneux à 34 mètres de profondeur, et le second délibérément coulé à 23 mètres de profondeur pour créer un récif artificiel.

Le Stella Maru est mieux conservé que le Djabeda, mais les deux épaves permettent des observations exceptionnelles de murènes géantes, de poissons-lions, de raies pastenagues et aux poissons tropicaux.

HMS Sirius, qui se situe au large de Mahebourg, au sud-est de l’île, était une frégate de 36 canons lancée pour la première fois en 1797 et détruite pendant la bataille navale de Grand Port en 1810. Son épave repose aujourd’hui à 25 mètres de profondeur. Même si le bateau en lui-même est détruit, le site contient de nombreux objets archéologiques et demeure un défi pour les plongeurs expérimentés.

Surf et kitesurf

L’île Maurice est l’une des premières destinations au monde pour les sports nautiques, donc si vous avez toujours voulu vous essayer au surf ou au kitesurf, c’est le lieu idéal pour apprendre.

Quelques uns des spots de surf les plus réputés de Maurice sont concentrés autour du Morne Brabant, une incroyable péninsule et formation rocheuse située dans la zone calme au sud-ouest de l’île. Sa popularité s’explique en partie par son incroyable beauté naturelle, mais aussi par la variété de ses conditions de surf. Des vents réguliers (300 jours par an), un accès à de grandes vagues et un lagon plat où l’eau arrive à la taille assurent une satisfaction garantie aux surfeurs débutants comme aux confirmés.

De nombreux hôtels de la région, tels que le LUX* Le Morne, le Beachcomber Dinarobin Hotel Golf & Spa, et le St. Regis Mauritius Resort, proposent des leçons de kitesurf pour les débutants ainsi que la location de matériel pour les surfeurs plus expérimentés. Et si vous êtes simplement en visite depuis une autre partie de l’île, ce n’est pas une raison pour passer à côté : des écoles de surf indépendantes comme la Le Morne Kite School et Son of Kite vous apprendront les bases du surf en un rien de temps !

 

Pour en savoir plus

Lisez le blog de Jerry Kite qui donne des conseils sur le kitesurf a l’île Maurice.

Regardez la vidéo du voyage des bloggueurs #My Mauritius qui montre des scènes d’aventure tournées un peu partout sur l’île.

 

This post is also available in: Anglais

LEAVE A REPLY